La déchéance du Nord
22/04/24 09:26 - #4187
Mayfair

D'anciennes armureries ont été mise à jour au quatre coins du désert laissant la place à une véritable et inquiétant mission et priorité d'armement en tout genre du désert entier.

Plusieurs adages sortent en flèche tel que "Qui veut la paix, prépare la guerre..." mouais ca reste préparer la guerre...

Et déjà, plusieurs actes malveillant d'Altaïr se faisait ressentir dans le désert.

Après tout, des bagarres de taverne entre pirates et vampires étaient monnaie courante, mais depuis quelques jours, les vampires s'attaquent aux nomades sur leur territoire et ailleurs, même jusqu'aux portes de la capitale Sithar.

La louve réfléchissait, qu'est ce qui pouvait pousser le Prince à agir comme ca...Du coup elle sortait ses archives...

"Ah ah...cette contrée de sauvage n'est vraiment que ça...une contrée de sauvage..."

Il était évident que la situation dans le désert devenait instable, et bien évidemment, la Camorra allait mettre ses ressources en mouvement. Elle commençait à envoyer un courrier, un courrier en plusieurs exemplaire pour faire la "perte" de ces informations.

A toi la bête du nord,

Oui je dis bête du nord car c'est bien comme ca que tu te comportes animal.

Tu as décidé de déclarer une guerre contre des faibles marchants, constructeurs, récolteurs et paysagistes, tous ces gens qui ont bâti ta propre citée.

Il faut bien dire que ta faiblesse à toi et tes larrons battez tous les records, vous avez échoués dans tout ce que vous avez entrepris, donc les civiles, permettent de cacher la misère.

Mais je me suis demandé pourquoi, en dehors d'espérer montrer au monde que vous êtes capables de tuer des femmes et des enfants civiles pour sortir les muscles enduit d'une huile nauséabonde.

Après un instant de réflexion j'ai découvert plusieurs choses...

La première étant que vous faites passer votre sens tactique digne d'un nourrisson sur le dos des mercenaires que vous ne savez pas utiliser. Toutes vos nombreuses défaites, vous les imputez à la Caravane et non à votre incapacité à gouverner et à être un chef de guerre.

La seconde, vous avez des dettes désastreuses de plusieurs dizaines de milliers de ressources en tout genre et vous voulez vous en acquitter de la manière la plus fourbe du monde.

Vous êtes donc en plus d'être un piètre stratège, une bête sans honneur.

J'appel vos sujets à quitter votre autorité et me rejoindre, à vous combattre et vous déposer.

Peut être est il temps que les informations vous concernant soient révélées, doit-on combattre le déshonneur par le déshonneur ? Je vous pose la question.

Rendez vous en enfers, moi j'en reviens.

Image

Edité le 22/04/24 11:08 par Mayfair
  • 4
22/04/24 22:59 - #4191
Kaevann

Le Voïvode Kaevann, souverain des ténèbres qui enveloppent les terres des Princes du Nord, est une figure empreinte de terreur et de cruauté.

Son règne est marqué par des actes impitoyables, tels que le récent massacre d'un groupe d'explorateurs d'une armurerie, dont les cris d'agonie résonnent encore dans les abysses de l'oubli.

Son pouvoir sinistre s'étend tel une ombre glaciale, engloutissant quiconque ose défier la Terrasylvanie. Les récits de ses atrocités font frémir les cœurs les plus endurcis.

Alors que le message de la Louve est recraché par les tréfonds d'Altaïr pour lui parvenir par ses services de renseignement. Le Voïvode parcours la lettre avec un certain amusement.

Finalement, il décide également de diluer une réponse dans les vents du désert.

"À l'inconnu, lâche parmi les lâches,

Votre lettre, empreinte de lâcheté et de calomnies, ne mérite guère plus qu'un rire méprisant de ma part. Vous vous croyez capables de me défier, moi, le Voïvode Kaevann, de me menacer de vos mots creux et de vos accusations infondées ? Vous êtes bien plus insignifiant que je ne l'aurais cru.

Je ne suis pas surpris que vous osiez invoquer le concept d'honneur, vous qui n'en possédez pas le moindre brin, incapable de signer vos propos. Vous prétendez comprendre un stratège, mais vos tactiques ne sont que des ébauches pitoyables comparées à ma grandeur, écrite dans une chronologie qui vous dépasse. Vous n'êtes qu'une ombre dans l'histoire, un insecte que je pourrais écraser d'un simple geste de ma main. Bien qu'au final je finirais tout simplement par oublier cet interlude, dans mon éternité.

Quant à vos lamentables appels à la désertion de mes sujets, sachez que mes fidèles sont plus loyaux que vous ne pourriez l'imaginer. Ils connaissent ma valeur, ma puissance et ma vision, des qualités qui vous sont étrangères, inconnu sans responsabilité.

Vous parlez d'enfer, mais vous ignorez que je suis déjà au sommet des cieux, régnant sur Terra avec une main de fer et une intelligence sans égale. Votre menace est vaine, votre arrogance, pathétique.

Continuez donc à vous terrer dans l'ombre, inconnu, car vous n'êtes qu'un grain de sable dans mon empire, destiné à être balayé par la force de ma volonté. Votre temps est révolu, et bientôt, vous regretterez d'avoir osé défier le Voïvode Kaevann.

Signé,

Kaevann, Seigneur des Princes du Nord"

Edité le 23/04/24 18:25 par Kaevann
  • 2
  • 1